Une passerelle grandiose de 2,9 millions $ à Rivière-du-Loup

La Ville de Rivière-du-Loup poursuit son offensive pour mettre en valeur son patrimoine naturel. Et le projet de passerelle reliant les parcs de la Croix et des Chutes s’inscrira dans la tradition, non seulement grâce à la vue qu’il offrira, mais par une infrastructure de première classe.

En fait, ce faisant, la Ville joint l’utile à l’agréable, puisque le projet est né d’une demande du Canadien National visant à sécuriser l’accès à la voie ferrée qui sépare deux quartiers importants et que plusieurs citoyens traversent quotidiennement. Selon Pascal Tremblay, directeur des communications à la Ville de Rivière-du-Loup, la passerelle est donc un projet touristique mais aussi de transport durable.

« On transforme une obligation de sécuriser les lieux en une occasion de faire quelque chose de spectaculaire. On veut créer un nouvel attrait à part entière, une signature pour la ville qui profitera autant aux citoyens qu’aux nombreux touristes qui viennent nous voir ».

De fait, le nouvel attrait de 2,9 millions $ est grandiose et occupera certainement une place majeure dans l’offre de divertissement. Les élus ont adopté le règlement d’emprunt récemment. « Comme le projet facilite les transports actifs, nous bénéficions d’une subvention de 508 927 $ », précise M. Tremblay.

Et le projet semble faire l’unanimité. Le mot qui revient le plus souvent dans les commentaires des citoyens questionnés par Arsenal Média est « grandiose ». La vue sur le fleuve sera véritablement imprenable.

« Ce sera non seulement un lieu de transit, mais aussi un lieu de rassemblement et d’échanges, une fierté collective. On veut en faire un belvédère aussi distinctif que la passerelle vitrée de Percé ou l’observatoire du mont Saint-Joseph de Carleton », conclut M. Tremblay.

Le projet fera tout de même l’objet d’une signature de registre, les 6 et 7 juin.  Un minimum de 1318 signatures est requis pour invalider le règlement d’emprunt et forcer la tenue d’un référendum. Si tout se déroule sans opposition, la construction devrait être amorcée avant la fin de l’année.