Traverse de Rivière-du-Loup – St-Siméon | La Chambre de commerce manifeste son impatience à l’Assemblée nationale

Photo tirée de la page Facebook de l'Assemblée nationale du Québec.

La Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’est rendue à l’Assemblée nationale du Québec, aujourd’hui (mercredi), en compagnie d’une délégation de représentants de la région, afin d’exiger un engagement définitif relativement à la Traverse de Rivière-du-Loup—Saint-Siméon.

« L’attente dans ce dossier névralgique a assez duré », affirme la présidente-directrice générale de la Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup, madame Claudette Migneault. « Notre message ne peut être plus clair et ferme : nous demandons au premier ministre de confirmer le maintien des activités de notre Traverse au quai de Rivière-du-Loup. »

Le maire de Rivière-du-Loup, des entrepreneurs, des intervenants du secteur touristique de même que des membres du conseil d’administration et un représentant de la Fédération des chambres de commerce du Québec étaient présents lors de la période de questions dans l’optique de rencontrer le premier ministre du Québec.

« La Traverse de Rivière-du-Loup–Saint-Siméon a 115 ans. Elle a été mise en place par la communauté d’affaires de l’époque et elle a toujours fait partie intégrante de notre économie locale et régionale », ajoute le maire de Rivière-du-Loup, monsieur Mario Bastille. « Ce qu’on veut, c’est développer notre région tous ensemble, en faisant valoir les forces de chacune des communautés, de manière à maximiser les retombées économiques des nombreux projets qui se développent chez nous. Il est hors de question que la STQ nous enlève notre traverse, c’est un manque de respect pour toute notre région. Le gouvernement doit mettre un terme à cette mascarade. »

La Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup compte maintenir la pression sur les différents élus impliqués dans le dossier jusqu’à ce que la décision de maintenir la Traverse à Rivière-du-Loup soit rendue de façon permanente.