Steve Chassé devra faire face à une accusation de meurtre au premier degré

Palais de justice de Rivière-du-Loup. Crédit photo: Courtoisie

Le quadragénaire qui a tenu la Sûreté du Québec en haleine pendant plus de 24 heures à la Place Saint-Georges de Cacouna il y a trois semaines est accusé de meurtre au premier degré à l’endroit du septuagénaire, Pierre Bélisle.

Le meurtre au premier degré nécessite une intention planifiée de la part de l’auteur de l’infraction. Le crime aurait été commis le ou vers le 26 septembre dernier, selon l’acte d’accusation. Ce qui veut dire plus de deux semaines avant que l’accusé ne se soit barricadé dans son logement.

Rappelons que les restes humains de Pierre Bélisle, 74 ans, ont été découvert au lieu d’enfouissement technique de Cacouna, quelques jours après l’arrestation de Steve Chassé. Le tout dirigeant les enquêteurs vers la thèse de l’homicide.

De plus, le forcené fait déjà face à trois chefs d’accusation, soit incitation à la haine, décharge d’une arme à feu avec insouciance et port d’arme dans un dessein dangereux.

Sa nouvelle et courte comparution a eu lieu cet après-midi (lundi) au palais de justice de Rivière-du-Loup.

Steve Chassé demeure en détention en attendant la suite des procédures.