Services de garde : Québec annonce 1087 places d’ici 2025

©Armi Lafiniarivo

Dans le cadre de son Grand chantier pour les familles, Québec annonce qu’il va créer d’ici 2025, 1 087 places subventionnées pour compléter le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance dans la région du Bas-St-Laurent.

Les contours du chantier en question commencent donc à se profiler. Les 1087 nouvelles places seront réparties à travers les huit MRC de la région. Le ministre québécois de la Famille, M. Mathieu Lacombe qui promettait le 21 octobre dernier, que « chaque enfant un accès à une place en service de garde au Québec. »

Une nouvelle qui semble réjouir les élus de la région. « Depuis 2018, bien des parents m’ont fait part de leurs difficultés à trouver un service de garde pour leurs enfants […] les concitoyennes et concitoyens que je représente, auront bientôt de nouvelles places disponibles et surtout dans un environnement de qualité pour les tout-petits », affirme Denis Tardif, le député caquiste de Rivière-du-Loup–Témiscouata.

© Carole LR

Voici comment les places seront déployées dans la région du Bas-Saint-Laurent. La MRC de Rimouski-Neigette rafle la mise avec 433 places supplémentaires.

Territoire cibléNombre de places en
réalisation provenant d’appels
de projets antérieurs
Nombre possible de places
supplémentaires – ADP en
continu
MRC Matanie1501 à 24
MRC Rimouski-Neigette4331 à 24
MRC Mitis5025 à 74
MRC Basques25 à 74
MRC Rivière-du-Loup14225 à 74
MRC Témiscouata25 à 74
MRC Kamouraska25 à 74
MRC Matapédia5225 à 74
Parmi les 1 087 places, le gouvernement du Québec attribue 260 nouvelles places dans l’appel de projets en continu lancé le 21 octobre dernier. Celles-ci s’ajoutent aux 827 places en voie d’être créées provenant d’appels de projets antérieurs.

Le ministre québécois de la Famille, Mathieu Lacombe, insiste : « chaque enfant du Bas-St-Laurent aura une place dans les prochaines années. Aucun autre gouvernement n’a posé un geste comme celui-ci. J’ai dit clairement
que l’on compléterait le réseau des services de garde, et l’annonce de ce nouvel appel de projets concrétise notre engagement. Avec notre Grand chantier pour les familles, je veux que ces tracas soient derrière nous. Tous les enfants, peu importe d’où ils viennent, doivent pouvoir développer leur plein potentiel », ajoute M. Lacombe qui précise que 37 000 nouvelles places verront le jour d’ici 2025.

La région était en déficit criant de places subventionnées, reconnaît Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions du Bas-Saint-Laurent et de Lanaudière. « La situation des parents de jeunes enfants n’est pas évidente en ce moment, et je suis sûre que l’annonce d’aujourd’hui et toutes les autres mesures prises par notre gouvernement vont bénéficier rapidement à toutes les familles du Québec. »