Revue de l’année dans la région… Septembre 2021

Le maire Jean-Marc Belzile est reconnu coupable par la Commission municipale du Québec. Le 10 septembre dernier dans un jugement de 31 pages, le juge Denis Michaud de la Commission municipale du Québec conclut que Jean-Marc Belzile, maire de Saint-Jean-de-la-Lande a commis les 3 manquements au code d’éthique et de déontologie qui lui étaient reprochés. Le Tribunal impose ainsi à monsieur Belzile, l’obligation de remettre à la Municipalité, dans les trente (30) jours, la somme de 2 833,31 $ qu’il a reçu indûment à titre de remboursement de dépenses, une suspension de trois jours pour avoir commis le manquement 2 et même chose pour le manquement 3. Toutefois, les sanctions pour les manquements 2 et 3 sont imposées de façon concurrente, ce qui correspond à une suspension d’une durée totale de 3 jours.

Jean-Marc Belzile (Photo: Guylain Jean)

…………

Le services des nouvelles de Plaisir 95,5 vient d’apprendre que celle qui pilotait le comité du Non lors du dernier référendum à Témiscouata-sur-le-Lac, Ginette Bégin, a déposé sa candidature au poste de conseillère municipale, dans le district 6. Madame Bégin fera face à au moins une candidate, la femme d’affaires, Marie-Lyne Michaud de l’équipe de Denis Blais, Ensemble Témiscouata-sur-le-Lac.

Ginette Bégin (Photo Marie-Josée Dubé)

…………

Serge Pelletier de Rivière-Bleue annonce sa candidature au poste de préfet de la MRC de Témiscouata. Monsieur Pelletier souligne que cette décision a été mûrement réfléchie et se veut une réponse positive et constructive aux défis de développement économique, social et communautaire qui nous attendent dans les prochaines années au Témiscouata et dans l’ensemble de nos dix-neuf communautés locales. Comme fier témiscouatain, il a le goût de poursuivre le travail accompli par ses prédécesseurs et de miser sur un leadership rassembleur et d’influence qui saura mobiliser le conseil des maires, les municipalités et les partenaires à travailler ensemble dans le respect.

Serge Pelletier (Photo de courtoisie)

………..

Controverse dans la Ligue Puribec! La Ligue de baseball senior Puribec a maintenu sa décision et le match # 5 de la demi-finale est remporté par les Braves Batitech du Témiscouata en raison de l’utilisation d’un lanceur illégal. La ligue ne fait aucunement mention du nom du président Denis Bérubé, par qui toute cette triste controverse est arrivée, pourtant Trois-Pistoles réclamait sa démission et c’était assez virulent sur les réseaux sociaux et en des termes pas très élogieux. Rappelons que malgré un règlement très clair, le président aurait autorisé Trois-Pistoles et quelques autres équipes cette saison à utiliser au monticule de jeunes joueurs junior élite et/ou midget AAA.

…………

Sans véritable surprise le candidat du Bloc Québécois et député sortant de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas obtient un 2e mandat de la population. Il avait délogé le néo-démocrate Guy Caron, lors des élections d’octobre 2019. Monsieur Blanchette-Joncas est réélu et obtient près de 50% des voix avec 218 bureaux de scrutin sur 249. La candidate du Parti Libéral du Canada, Léonie Lajoie arrive bonne 2e dans. Elle a obtenu plus de 24% des suffrages après le dépouillement de 218 bureaux de scrutin sur 249.

Maxime Blanchette-Joncas (Photo de courtoisie)

L’homme d’affaires bien connu, Benoit Morin a confirmé la nouvelle pour une toute première fois sur les ondes de Plaisir 95,5 Dégelis. Il sera candidat pour le poste de maire de la ville de Pohonégamook avec une équipe aux élections municipales du 7 novembre prochain. Natif du quartier de Saint-Éleuthère, Benoit Morin est un homme d’affaires et père de famille attaché au développement de sa communauté qu’il adore. Il a encore le goût de redonner à la communauté de Pohénégamook. Et il y va pour faire un gros mandat.

Benoit Morin (Photo de courtoisie)

…………

Défaite crève-coeur des Braves Batitech en 9e manche.

Dans un match digne des plus grands de l’histoire de la Ligue de baseball senior Puribec en grande finale, les Braves Batitech ont concédé un coup de circuit en 9e manche, point qui donnait la victoire 1-0 à l’équipe Louperivoise. C’est un coup de circuit du jeune Guillaume Chénard, qui a finalement clos le débat tard en fin de soirée à Témiscouata-sur-le-Lac, jetant une douche d’eau froide aux partisans de l’équipe témiscouataine. Les deux lanceurs de cette rencontre ultime, Jimmy Durette et Dany Paradis-Giroux se sont livré un duel de titans. Au monticule pour le Témiscouata, Paradis-Giroux a été fumant réalisant pas moins de 18 retraits au bâton.  De son côté, Durette, qui a été nommé joueur par excellence des séries a été tout aussi grandiose en limitant les Braves à seulement trois coups sûrs, un but sur balles et neuf retraits au bâton. 

Braves Batitech, photo d’équipe 2021. (Photo: Marie-Pier M-M)

………..