Purity in perversion; un groupe métal en pleine effervescence

La pandémie a permis à plusieurs personnes de mettre au monde des projets de longue date. C’est le cas du groupe Purity in perversion, un groupe de « brutal death metal » en provenance des Basques.

Éric Lévesque chanteur, David Rioux guitariste, Simon-Pierre Michaud guitariste, Raphaël Gagnon-Caron batteur et Tommy Rioux bassiste sont présentement les 5 musiciens du groupe qui existe depuis environ 3 ans. La formation actuelle s’est toutefois formée en août 2020. À ce moment et toujours aujourd’hui, le groupe fait un parallèle avec la religion catholique.

Dernièrement, ils ont lancé leur premier EP, un format musical comportant plus de pistes qu’un single et moins de pistes qu’un album, qu’ils ont baptisé Confessions. Ce premier EP comporte 5 chansons.

Le 10 février dernier, le groupe a mis en vente des disques compacts de l’EP Confessions. Moins de 48 heures plus tard, les 50 exemplaires étaient vendus. Ils comptent produire d’autres exemplaires afin de répondre à la demande dans les prochaines semaines.

Il n’a pas toujours été facile pour eux de se faire voir et entendre puisque plusieurs spectacles ont été annulés en raison de la pandémie. Ils ont pu jouer au festival lunaire de Saint-Marcellin en mai 2021 mais sans publi et en mode virtuel. Ils devaient jouer à la taverne 666 de Rimouski et aux foufounes électriques à Montréal, mais les multiples fermetures ont joué contre eux.

Maintenant que les spectacles sont de nouveau permis, le groupe jouera à Sherbrooke, en avril, au Murdoch, pour y jouer leurs compositions.