Présence de myriophylle à épis dans le Lac Témiscouata

Crédit photo : Sépaq

Le myriophylle à épis a été détecté dans Le lac Témiscouata au mois de juin, selon des données du ministère de l’Environnement du Québec.

Le myriophylle à épis est une plante aquatique exotique envahissante, qui pousse dans les lacs, les étangs, les marais, les canaux et autres plans d’eau artificiels de même que dans les sections calmes des rivières et du fleuve. 

Selon le ministère de l’Environnement, les grandes colonies de myriophylle à épis peuvent nuire aux activités récréatives telles que la navigation de plaisance, la pêche et la baignade. La présence de cette espèce peut aussi affecter négativement la valeur des propriétés riveraines. Le myriophylle à épis est une plante presqu’impossible à éradiquer.

On retrouve cette plante envahissante dans 171 lacs et 23 cours d’eau au Québec.