Première fierté au KRTB pour la communauté 2SLGBTQIA+

En cette Journée internationale de lutte à l'homophobie et à la transphobie, Rivière-du-Loup accueillait les organismes Diversité KRTB et MAINS BSL, pour une levée du drapeau arc-en-ciel devant l'hôtel de ville. (Photo de courtoisie)

Face à sa popularité grandissante et au besoin de la communauté queer locale de se regrouper, Diversité KRTB a organisé une grande fête populaire dans le cadre de la journée internationale de lutte à l’homophobie et la transphobie.

La journée du 17 mai a débuté avec la levée du drapeau arc-en-ciel sur le mât de l’hôtel de ville de Rivière-du-Loup en présence du maire, Mario Bastille, ainsi que plusieurs personnalités de la communauté LGBTQIA+ locale. Ensuite, dès 17h, des familles, des citoyen.es et des artistes du KRTB se retrouveront au Parc Blais de Rivière-du-Loup pour célébrer la diversité. L’ambiance sera à la fête et la musique festive du groupe de percussions Mississipi Sound System en a fait danser plus d’un.es. En effet, plus de 150 personnes, membres de la communauté LGBTQIA+ et allié.es fraterniseront au parc ce soir. En plus de repartir avec des arbres, plusieurs se procureront le dernier roman de Florance Desormeaux et la revue queer Araneïde. Un beau message d’amour pour la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, trans, queer, intersexe, asexuelle et la diversité en général. Nul doute que l’expérience sera renouvelée.

Notons que la communauté queer du KRTB collabore étroitement avec l’organisme MAINS Bas-Saint-Laurent dont la mission est de prévenir les ITSS et de lutter contre l’homophobie et la transphobie sur tout son territoire. C’est donc de façon naturelle que l’organisme communautaire a financé et intégré cette belle fête populaire à la programmation de son festival Fierté du fleuve. Diversité KRTB a eu droit au même enthousiasme de la part de la Ville de Rivière-du-Loup qui a accueilli la communauté LGBTQIA+ à bras ouverts.

La pandémie n’a pas eu raison de la solidarité de la communauté LGBTQIA+ et de ses allié.es. La page Facebook de Diversité KRTB gagne sans cesse en popularité, si bien que c’est maintenant 419 personnes qui alimentent quotidiennement ce groupe virtuel. Aussitôt que les mesures sanitaires l’ont permis, les membres se sont organisés plusieurs rencontres sociales.

Au printemps 2023, une exposition 100% queer sera présentée au Musée du Bas-Saint-Laurent ayant pour titre Corps marginaux. Les artistes en arts visuels du KRTB travaillent déjà sur des œuvres individuelles et collectives très inspirantes et universelles; l’image corporelle étant un enjeu qui touche bien plus que les personnes de la diversité
sexuelle et de genre.