Popularité grimpante des anneaux de glaces et patinoires extérieures dans la région

Image libre de droit

Avec la montée fulgurante des cas de covid et de son variant Omicron, la fermeture de plusieurs services non essentiels comme les arénas se fait sentir un peu partout au Québec, notamment dans la région.

Mais les communautés ont plus d’un tour dans leur sac. La plupart des villages possèdent une patinoire extérieure, un anneau de glace ou un lac. Ces surfaces sont entretenues pour le plaisir des jeunes et des moins jeunes.

À Saint-Jean-de-Dieu, le technicien des loisirs, M. Damien Sirois met du temps sur l’anneau de glace qu’il a construit sur le terrain de soccer de la municipalité. L’aréna situé tout près, il passe la surfaceuse sur l’anneau afin que la glace soit praticable comme à l’intérieur. Lorsqu’il neige, il déneige la surface avec son véhicule personnel, muni d’un chasse-neige. Les gens viennent des villages voisins pour admirer et patiner l’anneau. C’est un concept similaire aux villes du Bas-Saint-Laurent comme Dégelis, La Pocatière, Saint-Pascal, Cabano et Rivière-du-Loup.

À Cabano, un nouvel anneau de glace attirera les curieux et les touristes régionaux, proposant également des jeux géants à ses côtés très bientôt. Les patinoires de village quant à elles notent un taux d’affluence beaucoup plus grand que d’habitude. Celles-ci sont remplies toutes les heures de la journée lorsque les conditions sont bonnes.