Passages illégaux aux frontières : Bernard Généreux réclame des actions concrètes du gouvernement Trudeau

Bernerd Généreux à son bureau. (Photo de courtoisie)

Bernard Généreux, député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, dénonce le fait que Justin Trudeau fait passer les gens qui entrent illégalement au pays en provenance des États-Unis avant les réfugiés qui fuient la violence, la terreur et l’oppression à l’étranger, et qui ont désespérément besoin de la compassion et de l’accueil du Canada. Force est de constater que les politiques du gouvernement libéral ont fait considérablement augmenter les délais de traitement des demandes de réfugiés qui sont maintenant passés à 20 mois.

Rappelons que depuis dimanche dernier, il est de nouveau possible pour les migrants provenant des États-Unis d’entrer au Canada de manière irrégulière, comme par le chemin Roxham, pour y déposer une demande d’asile. Le chemin était fermé depuis mars 2020 pour « des raisons sanitaires ».

Le député Généreux affirme que cet enjeu a des effets directs sur les finances publiques du gouvernement. Quand Justin Trudeau échoue à protéger la frontière, cela coûte 1,6 milliard de dollars aux contribuables canadiens et contribue inutilement aux abus du système d’asile du Canada. Et cela crée un système à deux vitesses qui pénalise les gens qui veulent bien faire les choses.

Les conservateurs réclament du gouvernement fédéral, qu’il applique l’Entente sur les tiers pays sûrs afin de mettre fin aux passages illégaux et pour protéger nos frontières.