Multiplication des cas de COVID-19 en lien avec les partys au Kamouraska

En raison des partys organisés par des jeunes étudiants au Kamouraska, le nombre de nouveaux cas positifs de COVID-19 se multiplient à grande vitesse au Bas-Saint-Laurent. Vendredi matin, le CISSS comptabilisait une cinquantaine de cas avec ceux qui se sont ajoutés jeudi soir, la nuit dernière et même ce matin.

Et bien sûr, en raison de l’éclosion en cours dans le Kamouraska, le Bas-Saint-Laurent pourrait passer du vert au jaune, soit en état de « préalerte » d’ici le début de la semaine prochaine. Une décision sera prise en fin de semaine.

Enfin, selon le directeur de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Sylvain Leduc, cette éclosion dans la région fait en sorte que l’accès aux établissements de santé, aux CHLSD et aux résidences pour personnes âgées a été resserré dans les MRC du Kamouraska et de Rivière-du-Loup. Les visites ne sont pas encore interdites, mais les mesures d’hygiène ont été augmentées.