Maxime Blanchette-Joncas se réjouit de l’ouverture d’un bureau des passeports à Rimouski

Maxime Blanchette-Joncas se lève en Chambre pour faire un discours. (Credit photo: Bernard Thibodeau)

Le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, se réjouit de la mise en place immédiate du service de retrait du passeport au Centre Service Canada de Rimouski. Ce service permettra aux citoyens détenant une preuve de voyage de récupérer leur passeport sur place dans les 10 jours ouvrables.

« La crise des passeports a offert une nouvelle démonstration frappante du manque de considération du gouvernement fédéral envers les services en région. Des citoyens du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie ont été contraints de se déplacer sur des centaines de kilomètres pour recevoir leur passeport au point de retrait le plus près, à Québec. Cette situation était à la fois absurde et inacceptable. Nous avons fait face, dans mes bureaux, à des situations déchirantes où des citoyens n’avaient pas le temps ou les moyens de faire ce long aller-retour avant leur départ », se rappelle le député bloquiste.

Dès le printemps, le député a débuté des démarches auprès de la ministre Gould et des fonctionnaires de Service Canada pour que les gens de la région ne fassent plus les frais de cette grande iniquité. Il est donc extrêmement ravi que cette démarche constructive auprès du gouvernement débouche sur une grande victoire pour le Bas-Saint-Laurent ainsi que pour la Gaspésie. Il parle d’un pas de géant pour nos services en région.

« Après la réouverture du bureau mobile de Service Canada à Pohénégamook en mai, la réouverture de la zone libre-service de Service Canada à Rimouski au mois d’août et l’annonce d’aujourd’hui sur le bureau des passeports à Rimouski, les services fédéraux dans la circonscription connaissent un certain regain. Je continuerai d’intervenir vigoureusement pour défendre nos acquis et bonifier notre accès aux services fédéraux. C’est une de mes priorités ! » conclut le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques.

En complément, entrevue avec le député Blanchette-Joncas et il est également question de la réforme de l’assurance-emploi.

Entrevue Maxime Blanchette-Joncas