Maxime Blanchette-Joncas pointe du doigt la gestion du gouvernement sur le financement des soins de santé

Maxime Blanchette-Joncas (Credit photo: Bernard Thibodeau Chambre des Communes)

Le député de la circonscription Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques du Bloc Québécois, Maxime Blanchette-Joncas, déplore la gestion de Justin Trudeau sur le financement des soins de santé.

Maxime Blanchette-Joncas et le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, sont du même avis ; selon eux, le premier ministre Justin Trudeau se met à dos plusieurs électeurs en refusant l’augmentation du financement fédéral des soins de santé. Le Conseil de la fédération avait demandé à l’unanimité une rencontre avec le premier ministre, mais sans succès.

Selon Yves-François Blanchet, Ottawa part en guerre contre le front commun du Québec et des provinces. Cela ne changera pas d’ici 2027 puisque le gouvernement fédéral maintient l’indexation du Transfert canadien en matière de santé à 3 %, soit le minimum légal mais qui se situe en dessous de la hausse annuelle des coûts des soins.

Selon le député Blanchette-Joncas, le premier ministre du Canada ne voudrait plus octroyer de l’argent en santé considérant qu’il a mis déjà beaucoup d’argent pour la pandémie.

Le Québec, les provinces et les territoires réclament à l’unanimité un paiement immédiat de 28 G$ jusqu’à couvrir 35 % des coûts, suivi d’une indexation de 6 % pour les soins de santé des Canadiens.