Maxime Blanchette-Joncas est fier de son bilan et des engagements réalisés

Maxime Blanchette-Joncas

Au terme d’une session parlementaire hors du commun, le député fédéral de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, se réjouit du chemin parcouru depuis son élection en octobre 2019.

« L’annonce officielle de la réfection et de l’agrandissement du Théâtre du Bic est venue mettre un splendide point d’orgue à mon travail des huit derniers mois! », souligne monsieur Blanchette-Joncas, qui rappelle que ce projet figurait parmi ses principaux engagements de la récente campagne électorale fédérale. Le ministre canadien du Patrimoine, Steven Guilbeault, a confirmé le 18 juin une participation fédérale de 3 M$, pour laquelle le député a multiplié les démarches.

« Avec le Bloc Québécois, nous avons aussi récolté en février l’appui de tous les partis en chambre, sauf les libéraux, à une motion afin que les prestions d’assurance-emploi pour maladie grave passent de 15 à 50 semaines. Le gouvernement Trudeau ne peut ignorer ce ralliement majeur et ne s’en tenir qu’aux 26 semaines qu’il a promises en campagne électorale», ajoute le député Blanchette-Joncas.

Très attentif au sort de notre agriculture et de ses producteurs, le député fédéral de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques a contribué financièrement sans hésiter à l’embauche de ressources (travailleurs de rang) pour soutenir ces entrepreneurs.

Bien sûr, la pandémie de COVID-19 a bouleversé la vie de tous, y compris celle du député, de son équipe et le travail pour faire avancer certains dossiers. « Cette crise majeure ne nous a pas empêchés de répondre quotidiennement à de nombreux appels, courriels et messages. Non seulement cela, mais nous avons aussi rapatrié une soixantaine de Bas-Laurentiens surpris par la pandémie et éparpillés un peu partout sur les cinq continents, du Pérou à la Birmanie, en passant par la Nouvelle-Zélande, la France et le Maroc, notamment », rapporte avec fierté le député fédéral de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques.

Le Bloc Québécois a également maintenu la pression pour que les aînés reçoivent l’aide d’Ottawa afin d’absorber une partie de l’inflation causée par la crise.

Enfin le député ajoute qu’il mettra toute l’énergie nécessaire obtenir les services maintenant essentiels de télécommunications dignes du XXIe siècle.