Les travailleuses CSN des CPE du Bas-St-Laurent en grève pour 3 jours

CPE (Photo: CSN)

Les travailleuses et travailleurs des centres de la petite enfance (CPE) syndiqués à la CSN seront en grève les 2, 3 et 4 novembre afin d’accroître la pression sur le gouvernement alors que les négociations s’intensifient. Les travailleuses et les travailleurs manifesteront devant leurs établissements respectifs.

« Nous avons le devoir de continuer à mettre de la pression sur le gouvernement, déclare Nancy Legendre, présidente du Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CCBSL-CSN). Accepter ce que le gouvernement nous offre et signer une entente à rabais sont les pires choses que nous pourrions faire en ce moment. Ça ferait en sorte que les travailleuses continueraient d’être surchargées, qu’elles continueraient d’être sous-payées, et qu’elles continueraient de quitter leur emploi. »

Les 11 000 travailleuses et les travailleurs des CPE affiliés à la CSN se sont dotés d’un mandat de 10 jours de grève à la fin de l’été. Une première journée de grève a eu lieu le 24 septembre et deux autres les 14 et 15 octobre dernier. Les représentantes et représentants des salarié-es jugent toutefois que ces trois autres journées sont nécessaires en raison du peu de progrès réalisés à la table de négociation dans les dernières semaines.

En plus d’augmentations salariales équitables pour tous les titres d’emploi, les travailleuses et travailleurs revendiquent davantage de soutien pour les enfants à besoins particuliers, le respect des ratios d’enfants par éducateur ou éducatrice, ainsi que des solutions concrètes pour lutter contre la surcharge de travail.