Les employeurs peuvent embaucher des travailleurs étrangers temporaires pour contrer la pénurie de main-d’œuvre

Les employeurs de la région pourront désormais embaucher jusqu’à 20% de travailleurs étrangers temporaires afin de réduire le besoin criant d’employé.

Les gouvernements du Québec et du Canada ont ainsi fait passer de 10% à 20% le pourcentage de travailleurs étrangers pouvant travailler dans les entreprises de la région.

Pour l’instant, ce sont certains secteurs précis à faible revenu qui peuvent bénéficier de cette nouvelle mesure. Mais les deux gouvernements travaillent ensemble pour allonger la liste de professions admissibles.
« Il était temps… Plusieurs entreprises de mon comté pourront profiter de cette mesure pour faire croître leurs entreprises et ne plus avoir à refuser de contrats! » a communiqué Bernard Généreux, député de la circonscription Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup-Témiscouata.

Emploi et Développement social Canada (EDSC) compte « reconstruire le régime de conformité du Programme des travailleurs étrangers temporaires » pour mieux protéger ces derniers. Des outils d’inspection des travailleurs étrangers temporaires et de formation obligatoire seront notamment améliorés afin de renforcer la qualité et la rapidité des inspections.

Par ailleurs, Généreux rappelle que si votre entreprise a été affectée par la covid-19, vous pouvez bénéficier de certaines mesures comme; le programme de relance pour le tourisme et l’accueil, le programme de relance pour les entreprises les plus durement touchées ou encore le programme d’embauche pour la relance économique du Canada.