Le Nouveau-Brunswick passera à la phase 3 du plan pour l’hiver vendredi à 23 h 59

Blaine Higgs et Dr Jennifer Russell (Photo de courtoisie)

Le gouvernement provincial a annoncé aujourd’hui que tout le Nouveau-Brunswick passera à la phase 3 du plan pour l’hiver en réponse à la COVID-19, et ce pendant 16 jours  à partir de vendredi 14 janvier à 23 h 59. Le plan sera en vigueur jusqu’au 30 janvier à 23 h 59.

« L’adoption de ces mesures additionnelles est une étape que personne ne voulait prendre, mais nous avons fait la promesse d’agir lorsque cela serait nécessaire, et c’est maintenant le moment », a dit le premier ministre, Blaine Higgs. « Compte tenu de l’augmentation des hospitalisations, c’est ce que nous devons faire pour ralentir la propagation du variant Omicron et atténuer les répercussions sur notre système de soins de santé. Cette mesure nous accordera aussi plus de temps pour administrer les doses de rappel et pour vacciner les enfants âgés de cinq à 11 ans. »

Dans le cadre de la phase 3, les mesures suivantes entreront en vigueur :

·         Les personnes doivent rester avec leur bulle formée d’un seul ménage. Une bulle d’un seul ménage comprend les personnes avec qui vous vivez.

·         Une bulle d’un seul ménage peut être élargie pour la garde d’un enfant d’un autre ménage dans le cadre d’un service de garde informel ou pour offrir du soutien à l’enseignement en ligne. Cette bulle doit rester la même tout au long de la phase 3.

·         Les rassemblements publics ne sont pas permis, et les centres de conditionnement physique, les centres de divertissements, les spas et les salons doivent fermer.

·         Les restaurants peuvent offrir le service au volant, des commandes à apporter, et des livraisons seulement.

·         Les commerces de détail peuvent rester ouverts à 50 pour cent de leur capacité et avec des mesures de distanciations physiques en place. La population est invitée à utiliser la collecte à l’auto sans contact ou de désigner une personne du ménage pour aller faire les courses, si c’est possible, pour réduire les contacts.

·         Les lieux de cultes peuvent seulement offrir des services religieux en plein air, virtuels, ou en voiture.

·         Les sports d’équipe organisés sont interdits de jeux, de compétitions et de pratiques avec des personnes situées en dehors de la bulle d’un seul ménage. Les sports individuels qui peuvent être pratiqués en plein air, tels que le ski, le patinage et la motoneige, sont autorisés à condition que la distanciation soit maintenue avec les personnes situées en dehors de la bulle d’un seul ménage.

·         Les masques doivent toujours être portés en tout temps dans les espaces publics intérieurs et les espaces publics extérieurs où la distanciation physique ne peut être respectée.

« Ces mesures sont sérieuses, et c’est parce que nous faisons face à une situation très sérieuse », a affirmé la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Nos prévisions indiquent que si nous diminuons nos contacts de 30 pour cent, nous pouvons réduire la pointe de la courbe prévisionnelle de 220 hospitalisations à 150. Cela contribuera à limiter l’impact des pénuries de personnel pour ceux qui s’occupent des patients hospitalisés et pour ceux des infrastructures critiques.

La Santé publique a signalé que neuf personnes se trouvent à l’unité de soins intensifs et que 95 autres personnes sont à l’hôpital, ce qui porte à 104 le nombre total de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19.