Le maire de Saint-Jean-de-la-Lande comparaît devant la Commission municipale

Le maire Jean-Marc Belzile, à gauche de la photo
À gauche de la photo, le maire Jean-Marc Belzile . Crédit photo : Facebook

Le maire de Saint-Jean-de-la-Lande Jean-Marc Belzile, a comparu devant la Commission municipale du Québec mercredi matin, pour des manquements au code déontologique survenus entre 2017 et 2020, rapporte Radio-Canada.

La Commission reproche au maire Belzile l’utilisation des ressources et de la machinerie de la municipalité à des fins personnelles, entre le 2 novembre 2017 et le 18 septembre 2020.

Jean-Marc Belzile a affirmé lors de son interrogatoire, que ses nombreuses réclamations avaient été faites dans le cadre d’opérations de surveillance du travail de certains employés et des infrastructures de la municipalité, dans le but de maximiser les retombées des investissements de la ville. Il a aussi précisé avoir utilisé la machinerie de la municipalité en raison d’une pénurie d’employés au service des travaux publics.

L’ex-directrice générale de St-Jean-de-la-Lande Danielle Rousseau, a admis avoir communiqué avec le ministère des Affaires municipales pour relater les agissements du maire. Elle a aussi affirmé lui avoir rappelé à plusieurs reprises les lois régissant ses pouvoirs.

Quatre autres personnes témoigneront jeudi. Les avocats des deux parties feront aussi entendre leurs plaidoiries.