Le Bas-Saint-Laurent est l’une des régions où le prix de l’essence a le plus augmenté en 5 ans

(Photo Benjamin Ducornait - Montémiscouata.com)

Le prix à la pompe a fait un bond de 33,31 % entre 2018 et 2023 au Bas-Saint-Laurent selon des données de la Régie de l’énergie analysées par Montémiscouata.com.

Le Bas-Saint-Laurent arrive en quatrième position des régions où le prix a le plus augmenté après ceux de la Capitale-Nationale (+37,64%), de Chaudière-Appalaches (+34,88 %) et de la Côte-Nord (+33,79%).

Les prix dans la région ne sont toutefois pas les plus élevés au Québec dans les derniers mois. C’est le Nord-du-Québec qui obtient la peu convoitée première place avec une moyenne de 177,58 ¢ par litre d’essence ordinaire entre le 1er janvier et le 30 septembre 2023. En comparaison, le prix moyen au Bas-Saint-Laurent est de 172,62 ¢/litre et pour l’ensemble du Québec, il est de 167,05 ¢/litre.

Une question de marge ?

Le rapport de la Régie de l’énergie démontre aussi que les marges des détaillants continuent d’augmenter au Bas-Saint-Laurent. Les marges de détail estimées nettes en 2023 sont de 9,99 ¢/litre pour notre région, qui arrive, quatrième de 17 régions administratives.

En cinq ans, ces marges nettes ont augmenté de 4.63 ¢/litre pour notre région, comparativement à 2,41 ¢/litre à l’échelle de la province.

Les marges de détail estimées nettes correspondent aux marges de détail estimées, desquelles sont soustraits les coûts d’exploitation déterminés par la Régie, ce qui permet d’obtenir une appréciation de la rentabilité des activités des détaillants d’essence.