La traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon très populaire suite au bris du Saaremaa 1

Photo Facebook Traverse Rivière-du-Loup St-Siméon

De nombreux usagers de la traverse Matane-Godbout ont dû faire un long détour pour emprunter la traverse de Rivière-du-Loup–Saint-Siméon pour traverser le fleuve, dimanche.

Le Trans-Saint-Laurent est la seule option qui s’offre à ceux qui doivent traverser d’une rive à l’autre sans faire un plus long détour par Québec.

La situation perdurera jusqu’à mercredi. Le CTMA Vacancier viendra alors prendre la relève du Saaremaa 1 qui est hors service depuis vendredi après avoir à nouveau percuté le quai de Godbout vendredi matin vers 10 heures

Tout ça fait en sorte que l’achalandage était très important à la traverse Rivière-du-Loup–Saint-Siméon dimanche. Mais même là, l’afflux de passagers en fin de saison n’est pas comparable aux chiffres de l’été ou à ceux de la fin de semaine de l’Action de grâce.

La Société des traversiers du Québec (STQ) précise que le Saaremaa 1 est toujours en inspection. Quant au navire normalement affecté à la traverse Matane–Côte-Nord, le F.-A.-Gauthier, rappelons qu’il est présentement en arrêt technique annuel. On vise la date du 10 novembre pour son retour en service.