La fin approche peut-être pour les bulles régionales entre le Québec et le Nouveau-Brunswick

(Photo fr.wikipedia.org)

Les éclosions de COVID-19 de la dernière semaine au Bas-Saint-Laurent suscitent plusieurs craintes au Madawaska.

En seulement une semaine la région est passé de 79 à 212 cas. Toutefois légère augmentation au Témiscouata de 8 à 16 cas. La MRC partage une bulle régionale avec le Madawaska et est maintenant sous surveillance.

Le fait que Bas-Saint-Laurent est passé du code vert au code jaune, soit le stade de préalerte a également eu son effet et ajouter aux craintes des néo-brunswickois.

Selon un médecin qui travaille à l’Hôpital régional d’Edmundston, le Dr John Tobin, il y a lieu de s’inquiéter même si le Témiscouata n’est pas la MRC la plus touchée du Bas-Saint-Laurent.

De son côté le Premier ministre nouvellement réélu du Nouveau-Brunswick, a souligné dans le cadre d’une entrevue avec Brunswick News, qu’une hausse continue des cas de COVID-19 à la frontière nord pourrait inciter la province à fermer sa bulle régionale avec les communautés du Québec.

Blaine Higgs ne croit cependant pas que son gouvernement prenne une telle décision au cours de la prochaine semaine. Il a toutefois préciser que son gouvernement et la santé publique étaient en contact étroit et suivaient de très près la situation au Québec.