La Fête nationale à portée régionale part en tournée au Bas-Saint-Laurent

Crédit photo : Courtoisie

Le Conseil d’administration de la Société nationale de l’Est du Québec (SNEQ) informe la population du Bas-Saint-Laurent que la Fête nationale à portée régionale se déplacera sur le territoire au cours des prochaines années. Historiquement, il y a eu jusqu’à trois fêtes de ce type au Bas-Saint-Laurent. Malheureusement, les budgets ne le permettant plus, il y a eu rationalisation du nombre de sites de fête de trois à deux. Plus tard, il a été décrété par le gouvernement qu’une seule fête à portée régionale serait tenue dans chacune des régions administratives au Québec.

Alain Martineau, président de la SNEQ est fier d’annoncer la bonne nouvelle. « Dans l’esprit de rendre cette fête accessible à la population du Bas-Saint-Laurent, mais n’étant pas en mesure d’en organiser plus d’une sur notre grand territoire, nous avons décidé de la rendre mobile. En alternance, cette fête se déplacera sur le territoire pour se tenir à l’ouest, à l’est et au centre du Bas-Saint-Laurent. De cette façon, nous rejoindrons la population d’un bout à l’autre du Bas-du-Fleuve dans chacune des MRC au cours des années qui viennent ».

Le Conseil d’administration a ciblé, pour cette première édition « sur la route du Bas-Saint-Laurent », la Ville de Rivière-du-Loup. Lors de la fête en juin prochain, un tirage au sort sera effectué pour déterminer quelle ville dans le secteur Est accueillera la fête à portée régionale en 2025, soit Amqui, Matane ou Mont-Joli. L’année suivante, la fête se déplacera dans le secteur Centre, soit à Rimouski ou à Trois-Pistoles, pour ensuite retourner dans l’Ouest, soit à Témiscouata-sur-le-Lac ou à La Pocatière. Et ainsi de suite jusqu’à ce que toutes les villes principales aient pu accueillir cette grande fête.

« En déplaçant ainsi la Fête nationale à portée régionale, ce sont aussi les ressources en coordination et l’enveloppe de subvention gouvernementale liée à cette fête qui accompagneront l’initiative pour se joindre aux comités déjà en place. De cette façon, les villes principales au Bas- Saint-Laurent auront la chance d’accueillir cette grande fête au cours des prochaines années. Cette façon de faire a été adoptée aussi dans d’autres régions du Québec et la formule est très
appréciée. » – Djanick Michaud, coordonnateur.

Plus de détails suivront dans les prochaines semaines pour informer la population de la date, de l’heure, du lieu précis à Rivière-du-Loup et des groupes invités pour la Fête nationale à portée régionale 2024.