Hausse des collisions mortelles au Québec mais diminution dans la région

La Sûreté du Québec a dévoilé son bilan routier 2021. D’après ce rapport on constate une hausse de collisions mortelles et de décès sur nos routes dans la province comparativement au bilan de 2020. Mais dans le district Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, on note une diminution.

Ainsi au niveau du Québec, on dénombre 245 collisions mortelles en 2021 comparativement à 231 en 2020. Pour ce qui est du nombre de décès, on en déplore 262 au cours de la dernière année alors qu’en 2020, le nombre s’élevait à 250.

Pour le district Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, le bilan est inférieur à celui de 2020 au chapitre des collisions mortelles avec un total de 26 en 2021 comparativement à 32 en 2020.

Selon les chiffres de la SQ, le bilan de la dernière année démontre que les principales causes des collisions mortelles sont dans l’ordre provoquées par la conduite imprudente et les excès de vitesse à 24,5%, la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou la fatigue à 14% et l’inattention ou la distraction dans 7% des cas. Et fait surprenant, on apprend qu’un peu plus de 20% des victimes décédées ne portaient pas leur ceinture de sécurité.

Enfin, le bilan routier de l’année 2021 fait état de 23 piétons décédés et six cyclistes décédés. Alors que le nombre de cyclistes décédés est resté le même face au bilan de 2020, ce sont cinq piétons de plus qui ont perdu la vie en 2021, ce qui correspond à la moyenne des cinq dernières années qui se situe à 23.