Financement supplémentaire pour le Théâtre du Bic – Soulagement pour le député Blanchette-Joncas

Le député Maxime Blanchette-Joncas. Photo de courtoisie

Le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, est heureux d’apprendre que Patrimoine canadien a enfin confirmé l’octroi d’une somme supplémentaire de 500 000 $ pour la rénovation du Théâtre du Bic. Cela fait passer le financement fédéral total de 2,9 millions à 3,4 millions de dollars.

Le député accueille avec soulagement cette annonce de financement supplémentaire faite par le gouvernement fédéral. Ça faisait plus d’un an qu’il l’attendait, après que Québec eut confirmé le rehaussement de sa participation le 16 novembre 2021. M. Blanchette-Joncas a dû talonner le ministre à plusieurs reprises avant que Patrimoine canadien ne bouge enfin.

L’évaluation des coûts reliés au projet était passée de 6 millions à 7,5 millions au cours de l’année 2021 en raison du prix des matériaux et du manque de main-d’œuvre. « Dans l’attente du financement supplémentaire de Patrimoine canadien, c’est la Ville de Rimouski qui a dû hausser son règlement d’emprunt pour maintenir le projet sur les rails. Ainsi, les Rimouskoises et les Rimouskois se trouvaient à payer des intérêts en conséquence directs du laxisme du gouvernement fédéral », dénonce le député.

Une annonce qui arrive alors que les travaux de rénovation doivent être terminés d’ici quelques semaines. Mais le député bloquiste est fier de boucler la boucle sur cette saga. Ultimement, l’important pour lui, c’est qu’on ait mis fin à l’incertitude qui entourait ce projet porteur pour la région. « Qu’importe que ce résultat soit l’effet de la mobilisation médiatique menée la semaine dernière ou d’un miracle de Noël… », conclut Maxime Blanchette-Joncas.