Émilise Lessard-Therrien, première co-porte-parole de la ruralité de Québec solidaire

Émilise Lessard-Therrien après sa victoire comme co-porte-parole de QS en compagnie de Gabriel Nadeau-Dubois. Photo tirée de la page Facebook de Québec Solidaire

Réunis en congrès la fin de semaine dernière à Gatineau, les délégués de Québec solidaire (QS) ont voté en faveur de l’ex-députée Émilise Lessard-Therrien, qui a remporté la course avec 50,3 % des voix au second tour et qui devient ainsi la nouvelle co-porte-parole de la formation politique. Elle succède à Manon Massé à titre de porte-parole féminine aux côtés de Gabriel Nadeau-Dubois.

Mme Lessard-Therrien a été députée de Rouyn-Noranda–Témiscamingue de 2018 à 2022. Et à l’occasion d’une entrevue pour MonTémiscouata.com, l’élue qui a célébré son 32e anniversaire lundi s’est aussi félicitée d’être la première co-porte-parole de Québec solidaire de la ruralité. Mais elle précise que son élection est dû non seulement aux membres des régions mais aussi des grands centres.

Concernant les modalités de sa rémunération, Émilise Lessard-Therrien a indiqué qu’elle demandera moins que l’équivalent d’un salaire de base de député qui est fixé à environ 130 000 $ par année. Le salaire que reçoit le député Gabriel Nadeau-Dubois, qui est co-porte-parole de Québec solidaire. Plusieurs chroniqueurs du monde politique reprochent à Mme Lessard-Therrien de ne pas réclamer un salaire équivalent, alors que QS lutte depuis des années pour l’égalité des salaires homme-femme. Cette dernière a tout de même une bonne une explication.

Par ailleurs Mme Lessard-Therrien a commenté la controverse à la suite du congrès de QS, alors que les membres ont appuyé une mesure temporaire voulant que les comtés « gagnables » en élection partielle soient désormais réservés aux femmes et aux personnes non binaires. Elle appui cette mesure qui selon elle permettra d’être plus représentatif du Québec.

Émilise Lessard-Therrien a abordé plusieurs autres sujets au cours de l’entrevue et elle a démontré encore une fois son talent de communicatrice et son niveau d’engagement politique.

En complément voici son entrevue intégrale.

Émilise Lessard-Therrien