Des pancartes électorales vandalisées également au Témiscouata

Pancarte électorale vandalisée à la sortie des Galeries Témis

Moins d’une semaine après leur installation des pancartes électorales de plusieurs candidats de divers partis ont été barbouillées ou encore brisées aux centres-villes de Rimouski et de Rivière-du-Loup et le Témiscouata ne fait pas exception.

À la sortie des Galeries Témis, on retrouve une grande affiche de la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Rivière-du-Loup – Témiscouata, Amélie Dionne et de son chef François Legault, avec les visages qui ont été barbouillés au feutre noir.

Il semble que plusieurs autres pancartes soient la cible des malfaiteurs dans la circonscription.

Rappelons que voler ou vandaliser une pancarte électorale est un délit en vertu du Code criminel, ce n’est pas une geste anodin.