Caroline Proulx fière d’un mandat sous le signe de la collaboration au Bas-St-Laurent

La ministre Caroline Proulx. (Photo Facebook)

La ministre du Tourisme et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent, Caroline Proulx, salue l’esprit de collaboration qui a animé la concrétisation de nombreux projets et d’initiatives dans la région, alors que les travaux parlementaires de la présente législation viennent de prendre fin.

Elle se dit d’autant plus fière du bilan du gouvernement au Bas-Saint-Laurent, puisqu’il est le résultat d’une belle synergie entre les acteurs du milieu et le gouvernement », souligne la ministre responsable de la région depuis mai 2021.

Cette synergie aura entre autres permis le déploiement d’Internet haute vitesse sur l’ensemble du territoire d’ici septembre 2022 dont 10 279 foyers de la région, une priorité des MRC du Kamouraska, de Rivière-du-Loup, des Basques et du Témiscouata.

Pour sa part, le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif mentionne que ce fut un réel honneur pour lui de représenter la circonscription et d’avoir permis la concrétisation de projet ayant des impacts sur l’ensemble de la région du Bas-Saint-Laurent. Sans l’aide et le soutien des élus municipaux de notre région, plusieurs de ces projets n’auraient pas pu voir le jour. «  C’est ensemble que nous avons livré la marchandise », renchérit le député Tardif.

La passion des gens du Bas-Saint-Laurant, mais également de la Gaspésie, au sein de l’Alliance de l’Est, aura aussi contribué à reconnaître le rôle crucial du milieu communautaire dans le développement des futurs parcs éoliens.

Le gouvernement a également consolidé plus acquis de la région avec un investissement de 56 M$ chez Alstom à La Pocatière, plus de 12 M$ pour le maintien et l’amélioration des infrastructures de l’ITAQ aussi à La Pocatière et la continuation des travaux de la phase III de l’autoroute 85, évalués à 883,3 M$.