Avons-nous vraiment besoin d’un aréna à Témiscouata-sur-le-Lac

Le chroniqueur économique Martin Rioux-Beaulieu a répondu par la négative à cette question aujourd’hui dans le cadre de sa participation à l’émission Info Plus sur Plaisir 95,5.

Selon lui, la fermeture définitive de l’aréna Jacques-Dubé va probablement démontrer dans les prochains mois, que les arénas de Dégelis, Rivière-Bleue et Saint-Cyprien, suffisent à la demande au Témiscouata. Un nouvel aréna dans le milieu ne fera qu’augmenter les déficits pour chacun des arénas.

Extrait de la chronique de Martin Rioux-Beaulieu…

Martin Rioux-Beaulieu