Avec la vente du Motel Claude de Dégelis, une page d’histoire se tourne pour la famille Bossé

Le Motel Claude en 20216 (Photo de courtoisie)

Depuis le début du mois de novembre c’est un nouveau groupe de gestion, qui possède déjà d’autres établissements hôtelier au Québec, qui est en poste avec une nouvelle équipe pour écrire la suite de l’histoire du Motel Claude de Dégelis, qui a maintenant plus de 50 ans.

Les fondateurs du Motel Claude, Chanel Bossé et son épouse Bibiane Dupuis, ont été les premiers à bâtir un commerce aux abords de la nouvelle route transcanadienne en 1970. Ils étaient hôteliers depuis 1957 et fort de leur réussite avec l’Hôtel Motel Manoir de Dégelis, ils se lancent dans ce nouveau défi.

Photos de courtoisie

Début modeste en 1970 avec 13 unités de motel avec comme objectif de desservir les voyageurs qui transitent vers les Maritimes. Quatre années plus tard, 7 nouvelles unités destinées à la clientèle d’affaires s’ajoutent et en 1975, le fameux service de restauration La Bonne Affaire. Dix ans d’effort et de persévérance de la part de Claire, Bibiane et Chanel permettent l’essor de l’entreprise.

En 1985, c’est l’arrivée de Nathalie Soucy et Claude Bossé (fils du fondateur) avec comme projet, l’ajout de 8 nouvelles unités adjacentes au restaurant. La collaboration entre les 2 générations est exceptionnelle. La relève s’installe et les fondateurs Chanel et Bibiane préparent leur retraite, ou presque…

En 1995 l’entreprise accueille les services d’autobus VOYAGEUR (SMT) pour passagers et colis, et ce, jusqu’en 2011. Et en 2003, le service de restauration est confié à SUBWAY, la première franchise alimentaire à s’installer à Dégelis. Jusqu’en 2005, les 3 générations de la Famille Bossé unissent leurs efforts pour servir leurs nombreux clients.

Les Joyeux Randonneurs devant la réception du Motel Claude en 2014. (Photo de courtoisie)


Les trois fils des propriétaires, Charles, Mathieu et Alex entament tour à tour des études dans des secteurs autres que l’hôtellerie. Quoi qu’ils soient très compétents et intéressés à prendre la relève, ils décident de faire carrière dans d’autres domaines. En 2017 les dés sont jetés, les propriétaires Nathalie et Claude doivent dénicher une relève.

Les motoneigistes, une grosse clientèle année après année. (Photo de courtoisie)

Après quelques tentatives pour vendre l’entreprise, en pleine pandémie qu’un entretien avec un client se transforme en rencontre formelle, puis en visite sérieuse des lieux. Après quelques semaines de négociation, un contrat de vente est signé et le nouveau groupe de gestion est en poste depuis le début du mois de novembre 2021.

Les hôtes des 35 dernières années, Nathalie et Claude souhaitent le meilleur des succès au nouveau groupe de propriétaires du Motel Claude de Dégelis. Et ils remercient chaleureusement le personnel et la clientèle qui ont contribué à cette belle réussite.