Au Nouveau-Brunswick Blaine Higgs a finalement un gouverment majoritaire

Blaine Higgs et sa famille (Photo: PCNB)

Blaine Higgs a finalement obtenu ce qu’il voulait, un gouvernement progressiste-conservateur majoritaire. De son côté, le libéral Kevin Vickers est défait dans sa circonscription et quitte la chefferie du Parti.

M.Higgs dirigera un gouvernement majoritaire, après avoir été à la tête d’un gouvernement minoritaire pendant deux ans. Tous les ministres sortants de son gouvernement sont également réélus et le suivront à Fredericton.

À l’issue de ces élections générales, les progressistes-conservateurs remportent 27 sièges, deux de plus que ce qui était nécessaire pour être majoritaires. Les libéraux ont quant à eux fait élire 17 députés, principalement dans les régions francophones. Le parti Vert remporte trois sièges, les mêmes qu’en 2018. L’Alliance de gens en remporte deux, un de moins qu’aux élections précédentes.

La province semble plus divisée que jamais alors qu’un seul candidat francophone est élu chez les progressistes-conservateurs. Il s’agit de Daniel Allain dans Moncton-Est. Le nord du Nouveau-Brunswick est rouge et le sud est bleu.