Amélie Dionne mise sur le Plan Dubé pour améliorer l’offre et l’accès aux soins de santé

Christian Dubé et Amélie Dionne (Photo de courtoisie)

La candidate de la Coalition Avenir Québec dans Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne, a profité du passage dans la circonscription du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, pour annoncer ses engagements en matière de santé.

En 2019, les aînés de 65 ans et plus constituaient 24% de la population de la MRC de Rivière- du-Loup, 28% de celle de Témiscouata et 32% de celle de Les Basques, une proportion qui augmentera au cours des prochaines années. « Si on tient compte des projections et du souhait grandissant des aînés de rester à la maison le plus longtemps possible, je considère qu’il devient essentiel de leur offrir les soins de santé nécessaires à domicile », Mme. Dionne.

Or, la CAQ propose d’investir 900 millions de dollars pour répondre au souhait des personnes âgées. Elle prévoit notamment de soutenir les interventions pour prévenir la perte d’autonomie, d’accompagner les municipalités et les organismes communautaires dans leurs initiatives pour favoriser le maintien des aînés à domicile.

Amélie Dionne croit par ailleurs que l’attraction et la rétention des employés du réseau de la santé dans Rivière-du-Loup-Témiscouata passe par l’amélioration des milieux de travail. Elle ajoute que le Plan Dubé apporte des réponses à ce besoin de façonner un réseau plus humain avec un engagement d’investir 400 millions de dollars pour former et recruter du personnel.

Dans son Plan Santé, la Coalition Avenir Québec propose également de décentraliser la prise de décision vers les établissements de santé en région, afin qu’elle tienne compte des réalités des citoyens.

Enfin, la candidate de la CAQ est d’ailleurs bien au fait des besoins accrus en hémodialyse au Centre hospitalier régional du Grand-Portage, et c’est un dossier qu’elle prioriserait en tant que députée.